1

La transformation
de la parfumerie

  • Outre la distribution, le secteur fonctionne autour de deux grands acteurs : l’industrie de la parfumerie (les marques)
    et l’industrie de l’aromatique qui assure la création et la production des parfums.

    Les grands groupes internationaux comme L'Oréal, LVMH, Procter & Gamble, Coty sont les principaux acteurs de l'industrie du parfum mondiale. Ils lancent plusieurs centaines de nouveaux parfums par an sous les différentes marques qu'ils possèdent ou exploitent, le plus souvent des marques issues de la mode: Guerlain, Kenzoo, Dior ou Givenchy (LVMH), Lancôme, Cacharel, Armani, Diesel... (L'Oréal), Gucci, Lacoste ou Hugo Boss (Procter&Gamble), Lancaster ou Calvin Klein (Coty)... Ces groupes visent la réalisation de parfums qui feront un succès mondial sur les principaux marchés. Dans un marché saturé, du fait d'un nombre de lancements très important, les marques investissent massivement dans la publicité, et font parfois des lancements massifs multi-supports (presse écrite, en ligne, télévision, affichage...),
    à un niveau mondial. Le montant consacré à la création de parfum lui-même est assez faible, ne représentant que 2 à 4 % du
    coût total du produit, tandis que les dépenses de marketing peuvent représenter plus de 30 % pour les marques leaders.
    L'augmentation du nombre de lancements combinée à un cycle de vie de plus en plus court et à un coût élevé
    des lancements oblige les marques à réaliser des chiffres d'affaires importants dans des délais très
    courts, dans un court laps de temps après le lancement du produit afin d'obtenir un retour rapide
    sur leur investissement pendant le temps de vie voire de visibilité du produit.

  • Outre la distribution, le secteur fonctionne autour de deux grands acteurs : l’industrie de la parfumerie (les marques)
    et l’industrie de l’aromatique qui assure la création et la production des parfums.

    Les grands groupes internationaux comme L'Oréal, LVMH, Procter & Gamble, Coty sont les principaux acteurs de l'industrie du parfum mondiale. Ils lancent plusieurs centaines de nouveaux parfums par an sous les différentes marques qu'ils possèdent ou exploitent, le plus souvent des marques issues de la mode: Guerlain, Kenzoo, Dior ou Givenchy (LVMH), Lancôme, Cacharel, Armani, Diesel... (L'Oréal), Gucci, Lacoste ou Hugo Boss (Procter&Gamble), Lancaster ou Calvin Klein (Coty)... Ces groupes visent la réalisation de parfums qui feront un succès mondial sur les principaux marchés. Dans un marché saturé, du fait d'un nombre de lancements très important, les marques investissent massivement dans la publicité, et font parfois des lancements massifs multi-supports (presse écrite, en ligne, télévision, affichage...),
    à un niveau mondial. Le montant consacré à la création de parfum lui-même est assez faible, ne représentant que 2 à 4 % du
    coût total du produit, tandis que les dépenses de marketing peuvent représenter plus de 30 % pour les marques leaders.
    L'augmentation du nombre de lancements combinée à un cycle de vie de plus en plus court et à un coût élevé
    des lancements oblige les marques à réaliser des chiffres d'affaires importants dans des délais très
    courts, dans un court laps de temps après le lancement du produit afin d'obtenir un retour rapide
    sur leur investissement pendant le temps de vie voire de visibilité du produit.

  • Outre la distribution, le secteur fonctionne autour de deux grands acteurs : l’industrie de la parfumerie (les marques)
    et l’industrie de l’aromatique qui assure la création et la production des parfums.

    Les grands groupes internationaux comme L'Oréal, LVMH, Procter & Gamble, Coty sont les principaux acteurs de l'industrie du parfum mondiale. Ils lancent plusieurs centaines de nouveaux parfums par an sous les différentes marques qu'ils possèdent ou exploitent, le plus souvent des marques issues de la mode: Guerlain, Kenzoo, Dior ou Givenchy (LVMH), Lancôme, Cacharel, Armani, Diesel... (L'Oréal), Gucci, Lacoste ou Hugo Boss (Procter&Gamble), Lancaster ou Calvin Klein (Coty)... Ces groupes visent la réalisation de parfums qui feront un succès mondial sur les principaux marchés. Dans un marché saturé, du fait d'un nombre de lancements très important, les marques investissent massivement dans la publicité, et font parfois des lancements massifs multi-supports (presse écrite, en ligne, télévision, affichage...),
    à un niveau mondial. Le montant consacré à la création de parfum lui-même est assez faible, ne représentant que 2 à 4 % du
    coût total du produit, tandis que les dépenses de marketing peuvent représenter plus de 30 % pour les marques leaders.
    L'augmentation du nombre de lancements combinée à un cycle de vie de plus en plus court et à un coût élevé
    des lancements oblige les marques à réaliser des chiffres d'affaires importants dans des délais très
    courts, dans un court laps de temps après le lancement du produit afin d'obtenir un retour rapide
    sur leur investissement pendant le temps de vie voire de visibilité du produit.

3

L’organisation industrielle de la parfumerie

  • Outre la distribution, le secteur fonctionne autour de deux grands acteurs : l’industrie de la parfumerie (les marques)
    et l’industrie de l’aromatique qui assure la création et la production des parfums.

    Les grands groupes internationaux comme L'Oréal, LVMH, Procter & Gamble, Coty sont les principaux acteurs de l'industrie du parfum mondiale. Ils lancent plusieurs centaines de nouveaux parfums par an sous les différentes marques qu'ils possèdent ou exploitent, le plus souvent des marques issues de la mode: Guerlain, Kenzoo, Dior ou Givenchy (LVMH), Lancôme, Cacharel, Armani, Diesel... (L'Oréal), Gucci, Lacoste ou Hugo Boss (Procter&Gamble), Lancaster ou Calvin Klein (Coty)... Ces groupes visent la réalisation de parfums qui feront un succès mondial sur les principaux marchés. Dans un marché saturé, du fait d'un nombre de lancements très important, les marques investissent massivement dans la publicité, et font parfois des lancements massifs multi-supports (presse écrite, en ligne, télévision, affichage...),
    à un niveau mondial. Le montant consacré à la création de parfum lui-même est assez faible, ne représentant que 2 à 4 % du
    coût total du produit, tandis que les dépenses de marketing peuvent représenter plus de 30 % pour les marques leaders.
    L'augmentation du nombre de lancements combinée à un cycle de vie de plus en plus court et à un coût élevé
    des lancements oblige les marques à réaliser des chiffres d'affaires importants dans des délais très
    courts, dans un court laps de temps après le lancement du produit afin d'obtenir un retour rapide
    sur leur investissement pendant le temps de vie voire de visibilité du produit.

  • Outre la distribution, le secteur fonctionne autour de deux grands acteurs : l’industrie de la parfumerie (les marques)
    et l’industrie de l’aromatique qui assure la création et la production des parfums.

    Les grands groupes internationaux comme L'Oréal, LVMH, Procter & Gamble, Coty sont les principaux acteurs de l'industrie du parfum mondiale. Ils lancent plusieurs centaines de nouveaux parfums par an sous les différentes marques qu'ils possèdent ou exploitent, le plus souvent des marques issues de la mode: Guerlain, Kenzoo, Dior ou Givenchy (LVMH), Lancôme, Cacharel, Armani, Diesel... (L'Oréal), Gucci, Lacoste ou Hugo Boss (Procter&Gamble), Lancaster ou Calvin Klein (Coty)... Ces groupes visent la réalisation de parfums qui feront un succès mondial sur les principaux marchés. Dans un marché saturé, du fait d'un nombre de lancements très important, les marques investissent massivement dans la publicité, et font parfois des lancements massifs multi-supports (presse écrite, en ligne, télévision, affichage...),
    à un niveau mondial. Le montant consacré à la création de parfum lui-même est assez faible, ne représentant que 2 à 4 % du
    coût total du produit, tandis que les dépenses de marketing peuvent représenter plus de 30 % pour les marques leaders.
    L'augmentation du nombre de lancements combinée à un cycle de vie de plus en plus court et à un coût élevé
    des lancements oblige les marques à réaliser des chiffres d'affaires importants dans des délais très
    courts, dans un court laps de temps après le lancement du produit afin d'obtenir un retour rapide
    sur leur investissement pendant le temps de vie voire de visibilité du produit.

  • Outre la distribution, le secteur fonctionne autour de deux grands acteurs : l’industrie de la parfumerie (les marques)
    et l’industrie de l’aromatique qui assure la création et la production des parfums.

    Les grands groupes internationaux comme L'Oréal, LVMH, Procter & Gamble, Coty sont les principaux acteurs de l'industrie du parfum mondiale. Ils lancent plusieurs centaines de nouveaux parfums par an sous les différentes marques qu'ils possèdent ou exploitent, le plus souvent des marques issues de la mode: Guerlain, Kenzoo, Dior ou Givenchy (LVMH), Lancôme, Cacharel, Armani, Diesel... (L'Oréal), Gucci, Lacoste ou Hugo Boss (Procter&Gamble), Lancaster ou Calvin Klein (Coty)... Ces groupes visent la réalisation de parfums qui feront un succès mondial sur les principaux marchés. Dans un marché saturé, du fait d'un nombre de lancements très important, les marques investissent massivement dans la publicité, et font parfois des lancements massifs multi-supports (presse écrite, en ligne, télévision, affichage...),
    à un niveau mondial. Le montant consacré à la création de parfum lui-même est assez faible, ne représentant que 2 à 4 % du
    coût total du produit, tandis que les dépenses de marketing peuvent représenter plus de 30 % pour les marques leaders.
    L'augmentation du nombre de lancements combinée à un cycle de vie de plus en plus court et à un coût élevé
    des lancements oblige les marques à réaliser des chiffres d'affaires importants dans des délais très
    courts, dans un court laps de temps après le lancement du produit afin d'obtenir un retour rapide
    sur leur investissement pendant le temps de vie voire de visibilité du produit.

4

La transformation
de la parfumerie

  • Outre la distribution, le secteur fonctionne autour de deux grands acteurs : l’industrie de la parfumerie (les marques)
    et l’industrie de l’aromatique qui assure la création et la production des parfums.

    Les grands groupes internationaux comme L'Oréal, LVMH, Procter & Gamble, Coty sont les principaux acteurs de l'industrie du parfum mondiale. Ils lancent plusieurs centaines de nouveaux parfums par an sous les différentes marques qu'ils possèdent ou exploitent, le plus souvent des marques issues de la mode: Guerlain, Kenzoo, Dior ou Givenchy (LVMH), Lancôme, Cacharel, Armani, Diesel... (L'Oréal), Gucci, Lacoste ou Hugo Boss (Procter&Gamble), Lancaster ou Calvin Klein (Coty)... Ces groupes visent la réalisation de parfums qui feront un succès mondial sur les principaux marchés. Dans un marché saturé, du fait d'un nombre de lancements très important, les marques investissent massivement dans la publicité, et font parfois des lancements massifs multi-supports (presse écrite, en ligne, télévision, affichage...),
    à un niveau mondial. Le montant consacré à la création de parfum lui-même est assez faible, ne représentant que 2 à 4 % du
    coût total du produit, tandis que les dépenses de marketing peuvent représenter plus de 30 % pour les marques leaders.
    L'augmentation du nombre de lancements combinée à un cycle de vie de plus en plus court et à un coût élevé
    des lancements oblige les marques à réaliser des chiffres d'affaires importants dans des délais très
    courts, dans un court laps de temps après le lancement du produit afin d'obtenir un retour rapide
    sur leur investissement pendant le temps de vie voire de visibilité du produit.

  • Outre la distribution, le secteur fonctionne autour de deux grands acteurs : l’industrie de la parfumerie (les marques)
    et l’industrie de l’aromatique qui assure la création et la production des parfums.

    Les grands groupes internationaux comme L'Oréal, LVMH, Procter & Gamble, Coty sont les principaux acteurs de l'industrie du parfum mondiale. Ils lancent plusieurs centaines de nouveaux parfums par an sous les différentes marques qu'ils possèdent ou exploitent, le plus souvent des marques issues de la mode: Guerlain, Kenzoo, Dior ou Givenchy (LVMH), Lancôme, Cacharel, Armani, Diesel... (L'Oréal), Gucci, Lacoste ou Hugo Boss (Procter&Gamble), Lancaster ou Calvin Klein (Coty)... Ces groupes visent la réalisation de parfums qui feront un succès mondial sur les principaux marchés. Dans un marché saturé, du fait d'un nombre de lancements très important, les marques investissent massivement dans la publicité, et font parfois des lancements massifs multi-supports (presse écrite, en ligne, télévision, affichage...),
    à un niveau mondial. Le montant consacré à la création de parfum lui-même est assez faible, ne représentant que 2 à 4 % du
    coût total du produit, tandis que les dépenses de marketing peuvent représenter plus de 30 % pour les marques leaders.
    L'augmentation du nombre de lancements combinée à un cycle de vie de plus en plus court et à un coût élevé
    des lancements oblige les marques à réaliser des chiffres d'affaires importants dans des délais très
    courts, dans un court laps de temps après le lancement du produit afin d'obtenir un retour rapide
    sur leur investissement pendant le temps de vie voire de visibilité du produit.

  • Outre la distribution, le secteur fonctionne autour de deux grands acteurs : l’industrie de la parfumerie (les marques)
    et l’industrie de l’aromatique qui assure la création et la production des parfums.

    Les grands groupes internationaux comme L'Oréal, LVMH, Procter & Gamble, Coty sont les principaux acteurs de l'industrie du parfum mondiale. Ils lancent plusieurs centaines de nouveaux parfums par an sous les différentes marques qu'ils possèdent ou exploitent, le plus souvent des marques issues de la mode: Guerlain, Kenzoo, Dior ou Givenchy (LVMH), Lancôme, Cacharel, Armani, Diesel... (L'Oréal), Gucci, Lacoste ou Hugo Boss (Procter&Gamble), Lancaster ou Calvin Klein (Coty)... Ces groupes visent la réalisation de parfums qui feront un succès mondial sur les principaux marchés. Dans un marché saturé, du fait d'un nombre de lancements très important, les marques investissent massivement dans la publicité, et font parfois des lancements massifs multi-supports (presse écrite, en ligne, télévision, affichage...),
    à un niveau mondial. Le montant consacré à la création de parfum lui-même est assez faible, ne représentant que 2 à 4 % du
    coût total du produit, tandis que les dépenses de marketing peuvent représenter plus de 30 % pour les marques leaders.
    L'augmentation du nombre de lancements combinée à un cycle de vie de plus en plus court et à un coût élevé
    des lancements oblige les marques à réaliser des chiffres d'affaires importants dans des délais très
    courts, dans un court laps de temps après le lancement du produit afin d'obtenir un retour rapide
    sur leur investissement pendant le temps de vie voire de visibilité du produit.